Jours
Heures
Minutes
Secondes

L'ATLAS DU POST-APOCALYPTIQUE
Chapitre 3/4 | Histoire des grandes peurs

Voilà des années que l’essayiste Raphaël Colson compulse et compose son atlas sur la fin du monde. Et ce que cela donne en citant les chiffres laisse rêveur : 

215 ans d’histoire du genre post-apocalyptique représentant 52 pays pour 3682 œuvres références dans 20 supports d’expressions différents : cataclysmes, effondrements sociétaux ou écologiques, guerres voir invasions extra-terrestres.

Chaque jeudi de ce mois d’avril, un chapitre complet sera mis en ligne sur le site internet du festival un chapitre à découvrir en ligne mais aussi à télécharger en PDF.

En cas d’utilisation, merci de citer la source. 

Pour prendre contact avec Raphaël Colson, n’hésitez pas à utiliser notre formulaire de contact.

Page 2 :

L’indispensable introduction du sujet de l’épisode.

Page 3 :

Présentation de la nomenclature des catastrophes établie pour le référencement.

Page 4 :

Présentation des Grandes Peurs produites par les pays contributeurs.

Page 5 :

Présentation du nombre de cas référencés par Grande Peur.

Page 6 :

Exception faite de certains cas relevant spécifiquement des extrapolations de l’imaginaire (la guerre contre la machine, l’invasion extraterrestre, l’invasion de démons), les catastrophes mises en scène illustrent l’influence que la réalité exerce sur la fiction.

Page 7 :

Présentation d’une vue d’ensemble chronologique de la production des Grandes peurs. Les pages suivantes évoquent plus en détail la place de ces Grandes Peurs en fonction des époques.

Page 8 :

L’époque européenne (1805-1914).

Page 9 :

L’époque des guerres mondiales (1915-1944).

Page 10 :

L’époque de la guerre froide (1945-1991).

Page 11 :

De la responsabilité humaine (de l’époque la guerre froide à l’époque néo-libérale).

Page 12 :

L’époque néo-libérale (1992-2019).

A propos :

Les Intergalactiques sont portés
par l’association AOA Prod.

25 avenue des frères Lumière
69008 Lyon

Logo AOA Prod

Ecouter les podcasts

Pulgasari, le kaiju eiga nord-coréen | avec Cinemacoreen.fr et Fabien Mauro