Book Club : René Barjavel | Lectures, extraits, discussions

JEUDI 23 JUIN 2022 | 20h30

Book Club spécial René Barjavel · Pour la Terre ou pour la Lune ?

Sur la chaîne Twitch des Intergalactiques

On est en juin, on devrait penser aux vacances, mais bon, pourquoi pas tenter un nouveau concept ?

Lors de cette émission, Julien ou bien Jal reprendra des bouts de l’œuvre d’un·e auteurice, un·e chercheur·se qui a marqué les récits de nos imaginaires et les notes de bas de page. Entre lectures d’extraits, discussions autour de ces dernier·e·s, des extraits vidéos en nombre, nous nous demanderons quelles sont les perspectives contemporaines sur sa pensée.

René Barjavel, né le 24 janvier 1911 à Nyons et mort le 24 novembre 1985 à Paris, est un écrivain et journaliste français. C’est un des précurseurs de la science-fiction en France, grâce à ses romans d’anticipation dans lesquels l’homme se retrouve dépassé par la technologie.

Fils de boulanger, il enchaine les petits boulots après le baccalauréat. A dix-huit ans, il débute dans le journalisme. En 1934, il publie son premier roman : Colette à la recherche de l’amour. Il est ensuite secrétaire de rédaction dans une revue, puis chef de la fabrication des éditions Denoël.

Pendant la Seconde Guerre Mondiale, qu’il fait dans un régiment de zouaves, il développe un penchant antimilitariste. Affecté aux cuisines sous le grade de caporal-chef, il est révolté par l’esclavage du soldat et la bêtise militaire. Démobilisé en 1940, il retourne à Paris où il retrouve sa place chez Denoël. Il publie un roman, Ravage, en 1943, publié dans la revue Je suis Partout, comme trois de ses nouvelles. Cet hebdomadaire est favorable à la Collaboration et Barjavel sera à la fin de la guerre dénoncé publiquement comme collaborateur par le Comité National des Ecrivains. Il sera blanchi de ces accusations par certains amis écrivains.

Après la guerre, il mêle les activités de journaliste, critique, romancier et scénariste. Il publie notamment un roman d’amour, Tarendol. Le manque d’argent et l’échec de son roman Le Diable l’emporte le poussent à mettre de côté sa carrière d’écrivain pour se consacrer au cinéma : adaptateur, dialoguiste, il collabore à de nombreux fils tels que Don Camillo ou Le Guépard.

Avec La Nuit des Temps, en 1968, commence sa carrière de grand écrivain populaire. Suivront entre autres, les Chemins de Katmandou, Le Grand Secret, et La Tempête.

René Barjavel meurt en 1985 des suites d’une crise cardiaque.

Certains thèmes reviennent fréquemment dans ses œuvres : chute de la civilisation causée par les excès de la science et la folie de la guerre, caractère éternel et indestructible de l’amour (Ravage, Le Grand Secret, La Nuit des temps, Une rose au paradis). Son écriture se veut poétique, onirique et, parfois, philosophique. Il a aussi abordé dans de remarquables essais l’interrogation empirique et poétique de l’existence de Dieu (notamment, La Faim du tigre), et le sens de l’action de l’homme sur la Nature.

🔗 Sur la chaine Twitch des Intergalactiques !

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on email
Email
Logo AOA Prod

Association AOA Prod.

25 avenue des frères Lumière
69008 Lyon